Kleinfrankenheim

coin

Le village est mentionné dès 820 sur les documents historiques et gravures anciennes. Le nom de la localité évoque indéniablement la présence des francs au VIème siècle de notre ère. La mise à jour de stèles funéraires mérovingiennes richement parées atteste d’une activité et d’une présence forte.

mairie-kleinfrankenheim

L’activité d’élevage est très importante dans le village. Déjà en 1240, le registre féodal de l’abbaye de Schwarbach au Pays de Bade stipule que Kleinfrankenheim était particulièrement réputé pour l’élevage de chevaux. Aujourd’hui, des chevaux élevés par deux agriculteurs se retrouvent sur les principaux champs de course de l’Hexagone.

Au niveau du patrimoine, les nombreux et imposants corps de ferme témoignent de l’importance de l’agriculture qui fournissait la nourriture et permettait de vivre en grande partie en autarcie.

Façade est en 2009

Même dans ce petit village, les instruments aratoires (chariots et charrues, fourches et houes) étaient fabriqués par le charron et le forgeron, ce dernier ferrant également les chevaux de labour. Les travaux de maçonnerie était aussi entre les mains de maçons, tandis que l’habillement occupait plusieurs artisans : le tailleur, le cordonnier, le tisserand. On cultivait d’ailleurs des plantes textiles et le bâtiment dans lequel on séchait et broyait le chanvre existe encore, en ruine, en bordure du ruisseau le Westbruechel. Un projet pour sa réhabilitation est en cours.

Kleinfrankenheim_StGeorges_01

Kleinfrankenheim est constitué de 160 logements pour 415 habitants (recensement 2012)
Son Eglise Saint Georges date du XVIIIème
Les habitants sont les « Kaastreppler »
Michel STERN est maire délégué depuis mars 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *